Diapositive1

Retour sur les AG de Via E.BIO et E.BIO - Jeudi 22 mars

 

À l’occasion des Assemblées Générales de Via E.BIO et E.BIO, une soixantaine d’éleveurs étaient présents au Lycée Professionnel Agricole d’Azé ce jeudi 22 mars.

 

Les faits à retenir :

 

> Via E.BIO

 

Jérôme Ménard, Président de l’association Via E.BIO, a présenté devant l’Assemblée, les chiffres concernant la filière bovine, vitelline et avicole. Cela a permis de faire un focus sur l’évolution des animaux abattus dans la zone Pays de la Loire, Poitou Charentes et Centre. Concernant la partie financière, le résultat positif mis en avant est de 3 088€. Néanmoins, l’association Via E.BIO reste toujours en recherche d’adhérents. Actuellement une centaine d’éleveurs sont présents dans l’association. L’objectif de Via E.BIO pour l’année 2018, est de faire adhérer un maximum d’éleveurs à l’ONPC via E.BIO.

 

> E.BIO

 

  • Suite à l’augmentation prévisionnelle des volumes sur l’exercice 2018, les administrateurs ont proposé un prévisionnel financier qui a permis de voter la baisse de la cotisation E.BIO de 0.01 €/kg soit 0.02 €/kg pour les filières bovins, veaux et ovins.

 

  • E.BIO souhaite continuer à développer les animations magasin : Muriel Bayle, Directrice du Pôle Puigrenier et responsable des animations chez Unébio, était accompagnée de 3 animateurs : Sylvie Landreau (éleveuse en 86), Christophe Piquet (éleveur en 53) et Jean-Claude Davaud. Les 3 animateurs ont témoigné « notre rôle est d’être au plus près du consommateur et de mettre en avant les bienfaits de la viande 100% BIO d’Unébio ». Nous recherchons toujours des éleveurs pour augmenter le nombre d’animations magasin et ainsi continuer à éduquer le consommateur à l’élevage et la viande bio.

IMAGE 2 ANIMATEURS MAGASINS

Contacter Carole Nicolas par Mail carole.nicolas@unebio.fr ou par Téléphone 04.70.06.23.03 / 06.47.59.05.00 si vous souhaitez obtenir des informations sur les missions des animateurs.

 

  • Depuis quelques mois nous observons une déconsommation des produits carnés à l’échelle nationale. Afin de valoriser les bienfaits de la consommation de viande bio, Unébio travaille sur différents projets : la création d’une charte de production et la participation à la création d’une Organisation regroupant l’ensemble des Organisations de Producteurs Bio.

 

L’après-midi de l’AG a été rythmé par le détail des filières avec des éleveurs référents. Des échanges ont eu lieu pendant la présentation de la filière vitelline pour obtenir un prix plus rémunérateur. À ce jour, une nouvelle grille de prix a été transmise aux éleveurs de veaux.

 

Pour conclure, E.BIO relait un mot d’Hervé Simonneau, Président de l’association régionale, sur l’avenir de la filière bovine : « Suite à un manque de représentation de la bio face aux pouvoirs publics, des aides pour la production biologique sont supprimées comme l’aide appelée ‘au maintien’. La filière bovine observe un manque de renouvellement des jeunes producteurs qui n’osent pas s’engager au vue de la faible rémunération. Afin d’obtenir une meilleure valorisation de la viande,  à terme, la solution serait peut-être de produire moins de viande mais de meilleure qualité. Cette dernière est attendue par le consommateur au niveau de la qualité bouchère mais également des conditions d’élevage et d’abattage et peut-être faudra-t-il établir de nouveaux critères d’exigences axés sur des aspects sociaux, environnementaux ou équitables.»

 

Contact : Aurélie Mauget Animatrice E.BIO aurelie.mauget@unebio.fr / 06.73.73.20.94