Animaux_059

Aides ovines 2018 : des signaux peu encourageants pour les filières organisées.

Un audit de la commission européenne a mis en évidence de « graves dysfonctionnements entre l’aide ovine appliquée en France et les règles européennes sur l’octroi des aides couplées ».

 

De fait, si ces premières conclusions sont confirmées, cela signifie que la Commission Européenne ne remboursera pas à la France le montant équivalent d’aides déjà versées aux agriculteurs en 2015, 2016 et 2017.

 

Globalement, les aides attribuées à la production ovine passeront de 119 millions d’euros en 2017 à 113.9 millions en 2018, suite au transfert des aides du premier au second pilier.

 

Quelques points à retenir :

aides

 

Les majorations étant supprimées, l’enveloppe globale sera intégralement dédiée à « l’aide de base ». Au final, il faudra tout de même s’attendre à ce que le montant « aide 2018 » soit légèrement inférieur à « l’aide de base 2017 + majorations ».

 

Le contrat de commercialisation auprès d’UNEBIO qui était alors à joindre à la demande d’aide pour chaque éleveur ne sera donc pas à remplir cette année.

 

Source : http://www.nosbrebis.fr/spip.php?article228

 

En savoir plus: ICI