Bandeau-actu--1

Printemps Bio 2015

Organisée par l’association Adarth, le Geda de l’Avesnois, cette 9ème édition des Journées régionales de l’herbe en Avesnois se dérouleront le jeudi 11 et le vendredi 12 Juin à Haut-Lieu sur le site de la coopérative Cévinor avec 15 hectares au service des professionnels de l'élevage.

 

Devenu une référence, ce salon dédié à la culture de l’herbe et de l’élevage est le seul au nord de Paris à accueillir durant deux jours des professionnels venus de toute la France et des pays voisins. En 2013, plus de 3.000 agriculteurs, près de 70 exposants et 30 partenaires ont foulé les prairies avesnoises.

 

Ces journées présenteront une offre commerciale complète que ce soit en matériel d’élevage, alimentation animale, équipements, nouvelles énergies, bâtiments et mises aux normes, agriculture biologique etc. Les visiteurs viendront y découvrir les dernières innovations technologiques en conditions réelles d'utilisation (matériel de récolte et d'entretien des prairies, de valorisation de la matière organique, d’affouragement,…).

 

Les Journées de l’herbe ont été créées afin de mettre à l’honneur la culture de l’herbe. En effet, le contexte économique actuel bouleverse les équilibres des exploitations d’élevage de notre secteur. La volatilité des prix de vente de nos produits rompt avec trente ans de relative stabilité. Par ailleurs, l’augmentation des coûts d’intrants (céréales, soja, énergie, engrais…) fragilise les trésoreries des exploitations d’élevage et remet en cause des systèmes de production jusque là bien rodés. Sans en faire un dogme, l’autonomie alimentaire devient une composante importante de la durabilité des exploitations d’élevage car elle permet:

 

  1. d’améliorer la performance économique des exploitations en diminuant, dans la plupart des cas, les coûts de production (concentrés, aliments grossiers achetés) et de se prémunir des risques liés aux aléas climatiques locaux ou mondiaux

 

  1. et de répondre à la nécessaire traçabilité des aliments dans les productions soumises à cahier des charges (agriculture biologique, AOP Maroilles).

 

Ainsi, depuis de nombreuses années, l’ADARTH travaille sur la valorisation de l’herbe dans nos systèmes fourragers sans pour autant remettre en cause l’apport du maïs ensilage. Notre objectif est de fournir aux agriculteurs des références et des exemples pour montrer l’intérêt de bien gérer ses prairies. Les Journées de l’Herbe en Avesnois mettront donc en avant nos actions au sein de l’association ainsi qu’au sens large, le thème de l’autonomie des exploitations avec notamment une approche énergétique des exploitations. Nous vous attendons donc nombreux pour partager nos expériences communes!
Damien CARLIER, Président de l’ADARTH, le GEDA de l’Avesnois